Retour au blog

Les actualités de la promotion : Spéciale loi EGAlim

Par Marie Frayssineau
Le 24 octobre 2019

Toutes les deux semaines, nous regroupons tout ce qui concerne la promotion des ventes dans la grande distribution. Que s’est-il passé ces dernières semaines ? Quels chiffres faut-il retenir ? Voici les actualités 100 % promo !

Loi EGAlim : Les premières données chiffrées

Selon une étude menée par Nielsen, 2019 marque le retour à l’inflation après la grande déflation de 2013 à 2018. Et si toutes les catégories affichent une hausse des prix cette année, certaines parmi les plus vendues comme l’alcool et les produits frais à base de matières premières peu transformées (beurre, poisson, fruits de mer…) ont vu leur prix augmenter de plus de 10% en hypermarchés depuis février.

Concernant le poids des ventes en promotions, il passe sous la barre des 20% pour retrouver son niveau d’avant la guerre des prix : de 13,1% en l’an 2000, le poids promotionnel était passé à 21,7% en 2017 avant d’amorcer sa baisse en 2018 en anticipation de la loi, et d’atteindre 19,3% cette année.

En terme de perspective à court et moyen terme selon Stéphane Funaro, Responsable of solutions revenue growth management – chez Nielsen, “ Les mécaniques promotionnelles vont encore se diversifier avec l’émergence du gaming, le développement des programmes de fidélité et les ventes avec primes.”

 

Loi EGAlim : quels produits ont souffert depuis son entrée en vigueur ?

Selon un premier bilan tiré par les industriels, certains produits haute gamme ont réellement souffert de l’impact Egalim. Les ventes de champagne notamment ont chuté de 9,5%, avec des rabais moyens divisés par deux, passant de 40% à 20%. On parlerait de 15 à 20 millions de bouteilles vendues en moins par rapport à l’an dernier. Le foie gras connaît une chute encore plus notable à -12,9%, et des rabais passant de 45,7% à 13,6%.

Cette tendance à la baisse s’explique par le fait que ces produits haut de gamme sont très dépendants des rabais. Or, ils sont désormais très encadrés par la loi.

 

Carrefour ruse pour ses promos : le cas 1+1 offert

Carrefour a proposé pour la semaine du 1er octobre 2019 un prospectus affichant partout des lots « 1+1 offert ». Ce dispositif promotionnel est interdit depuis l’entrée en vigueur de la Loi EGAlim en janvier 2019 (qui limite le taux promotionnel à 34%) mais l’enseigne a réussi à la contourner de façon agile.

Car en réalité les deux produits ne sont pas identiques et seule la moins chère des deux références est offerte… Le taux de cette mécanique promotionnelle n’offre donc pas de rabais total supérieur à 34 %, et le terme “gratuit”, interdit par la loi, n’est affiché nulle part.

Source : LSA Sept 2019

 

 

Vous voulez en savoir plus ?

Découvrez comment Lucky Cart peut vous aider à augmenter le R.O.I. de vos promotions.