Retour au blog

Grèce : la Gamification pour lutter contre la fraude fiscale

Chloé Gardent - Lucky Cart

Par Chloé Gardent
Communication & Partnerships
Le 21 octobre 2016

Récemment, une nouvelle a capté notre attention et réveillé nos souvenirs : la Grèce, pour lutter contre l’évasion fiscale, met en place une loterie nationale (voir l’article du 29/09/2016 sur lepoint.fr).

Le ministère des Finances va ainsi bientôt permettre aux détenteurs d’un code TVA, que l’on trouve sur les factures d’achats du « quotidien » (supermarchés, pharmacie, restaurants, bar, …), de participer au tirage d’une « loterie d’état » organisée une fois par an. À la clé : des voitures et maisons saisies par les banques. Les Grecs désireux de participer n’auront ainsi qu’à demander des factures lors de chacun de leurs achats, contraignant de facto les commerçants à déclarer leurs revenus.

À l’instar de Taïwan en 1951, la Chine à partir de 1989, Malte en 1997 et la Slovaquie en 2013 qui ont adopté le même système, les Grecs ont aussi choisi de lutter contre la fraude fiscale grâce aux consommateurs eux-mêmes et leur appétence pour le jeu.

Si cette nouvelle a retenu notre attention, c’est que l’application de cette idée est à l’origine de la création de Lucky Cart. Lors d’un voyage professionnel en Chine, Cyril, fondateur et président de Lucky Cart, avait découvert cette mécanique de lutte contre la fraude fiscale et décidé de creuser un peu l’idée pour l’adapter au marché européen et surtout aux problématiques commerciales des acteurs de la distribution.

Le PromoGaming naissait quelques mois plus tard. Nous voilà 6 ans après avec 150 clients en Europe et l’ambition de devenir la référence mondiale de l’intelligence promotionnelle.

Vous voulez en savoir plus ?

Découvrez comment Lucky Cart peut vous aider à augmenter le R.O.I. de vos promotions.